Kim Kardashian se maquille les jambes ?

jouvence-ref

In Blog Posted

Quand Kim Kardashian veut être super canon (elle l’est déjà), elle peut aller très loin dans ses choix et ses caprices. Après avoir injecté son propre sang dans le visage, l’un de ses maquilleurs a publié sur Instagram des photos de la bimbo jambes écartées  pour se maquiller les fesses et les entrejambes.

Et oui mesdames et messieurs, l’obsession de cette star envers son corps n’arrête pas de dépasser les bornes et la logique. En effet, à l’occasion de la cérémonie des MTV VMAs, un évènement incontournable pour toutes les stars hollywoodiennes, Kim a voulu être la reine du tapis rouge avec sa robe Galliano marquée par une fente allant jusqu’à son postérieur.

Kim Kardashian se maquille les jambes

Sur la photo ci-dessus, le maquilleur apparait en train de corriger un défaut à l’intérieur des cuisses de la plantureuse brune. Un cliché qui ne semble pas agacer Kim.

Si Kim Kardashian était une star ordinaire, on pourrait stipuler que ce genre de make-up n’était destiné qu’aux yeux de Kanye West. Mais comme elle nous a habitués à montrer ses fesses à tout le monde, on est sûr qu’il est dédié aux objectifs des photographes.

Mais pourquoi elle n’a pas opté pour un lifting des cuisses ?

Pour quelqu’un comme elle et qui cherche constamment la perfection, faire un lifting de l’entrejambe peut laisser des séquelles opératoires difficiles à dissimuler, chose inacceptable par une maniaque de la beauté et des selfies.

Et à vrai dire, ses jambes sont presque parfaite, donc elle ne nécessite vraiment pas une chirurgie pour les peaufiner.

Un p’tit rappel des chirurgies qu’elle a subies

Kim a utilisé la chirurgie esthétique à plusieurs reprises, mais les plus marquants restent sa rhinoplastie, l’injection de sa propre graisse pour bomber ses fesses, le vampire-lift de poitrine, le traitement laser pour effacer les vergetures après sa grossesse,… Il reste juste à confirmer une augmentation de son décolleté qu’elle nie toujours. Mais lorsqu’on voit ses seins à l’air, on s’en doute fort s’ils sont naturels.