Acide hyaluronique : correction du nez sans chirurgie
19 septembre 2018

Obtenir un ventre plat après une césarienne, c’est possible !

Comme la plupart des jeunes mamans, vous souhaitez sûrement récupérer votre silhouette d’avant grossesse le plus rapidement possible après l’accouchement, et vous pensez probablement déjà aux types de régimes et de programmes d’exercices physiques qui vous aideront le plus.

Quand il s’agit de perdre du poids et de tonifier votre estomac après une césarienne, il est très important de ne pas trop forcer votre corps avant d’avoir eu la chance de bien guérir.

N’oubliez surtout pas qu’en plus d’avoir mis au monde un bébé, vous avez subi une opération majeure.

Protéger votre cicatrice

Si vous avez subi une césarienne, il est très important de protéger votre cicatrice et de lui donner le temps nécessaire pour guérir convenablement.

Certaines femmes trouvent que porter une culotte spéciale post-césarienne les aide à guérir après l’opération et leur donne plus de confiance en elles lorsqu’elles entreprennent une activité physique. Il s’agit de la culotte haute gainante qui apporte à la zone abdominale sensibilisée le support nécessaire et aide certaines femmes à se sentir mieux face à leur apparence générale juste après la naissance. Il est toujours préférable de demander l’avis de votre médecin avant d’utiliser de tels produits, car la position de votre cicatrice pourrait déterminer si la culotte est recommandée ou non pour vous.

De plus, vous ne devriez commencer à essayer de perdre du poids ou de tonifier vos muscles abdominaux qu’après avoir consulté votre médecin et qu’il vous a autorisé de commencer les exercices. La plupart des médecins conseillent aux femmes d’attendre entre 6 et 8 semaines après une césarienne avant de commencer un exercice d’aérobie léger visant à perdre du poids progressivement et à raffermir l’estomac.

Régime alimentaire et exercice

Si vous êtes patiente et déterminée, un régime alimentaire sain et équilibré et des exercices sportifs réguliers et bien ciblés, vous permettront d’avoir un ventre plat, même après une césarienne. Les exercices d’aérobie, le jogging, la natation, le vélo et la marche sont recommandés pour vous aider à brûler les graisses et à perdre du poids. Vous pouvez également commencer à tonifier votre abdomen par des exercices du plancher pelvien.

Si vous décidez de suivre un programme de conditionnement physique ou de vous entraîner en salle de sport, n’oubliez pas d’informer votre coach que vous avez déjà subi une césarienne.

En ce qui concerne les régimes alimentaires, demandez toujours à votre médecin avant de commencer un régime spécial, surtout si cela implique d’arrêter la consommation de tout un groupe alimentaire. Pensez à consulter un nutritionniste qui vous aidera à atteindre le poids idéal sans souffrir de carences alimentaires.

Avoir recours à une abdominoplastie

Si vous souhaitez retrouver votre silhouette d’avant grossesse rapidement et sûrement, envisagez une abdominoplastie après votre césarienne.

Cette intervention de chirurgie esthétique consiste à éliminer le surplus de peau relâchée et de graisses qui s’accumule sur le ventre après l’accouchement, et à resserrer les muscles affaiblis ou séparés de la paroi abdominale.

Cela peut sembler minime, mais une abdominoplastie est en fait une opération majeure qui vise à sculpter les muscles, les tissus et la peau de la zone abdominale, ce qui agit non seulement sur l’apparence de votre corps mais qui aide à combattre l’incontinence urinaire et le mal de dos chronique.

Généralement, il faut respecter un délai de 6 mois à un an après l’accouchement et de 3 mois au minimum après avoir allaité, avant d’envisager l’opération de plastie abdominale.

En outre, il est préférable de Planifier une abdominoplastie uniquement si vous n’envisagez pas de devenir enceinte à nouveau. Sinon, les résultats déjà obtenus peuvent être dégradés et vous risquez d’avoir votre abdomen de nouveau relâché.

Il faut, de plus, garder à l’esprit que la procédure implique une anesthésie et des médicaments qui peuvent présenter un problème si vous allaitez. Parlez donc à votre médecin pour éliminer les risques et obtenir les meilleurs résultats.