Laser : comment est-il utilisé en médecine esthétique ?

Laser : comment est-il utilisé en médecine esthétique ?

Le vieillissement, l’exposition au soleil et d’autres facteurs peuvent causer des changements inesthétiques sur notre peau, tels que les taches de rousseur, les taches brunes, les rides, l’affaissement cutané, etc.

Ne pas se sentir belle (ou beau), que ce soit à cause des imperfections faciales ou de l’aspect disproportionné de la silhouette, peut entraîner de nombreux complexes. Pour éviter cette gêne esthétique ou y remédier,  plusieurs personnes se tournent vers les traitements la médecine esthétique.

Souhaitez-vous rajeunir le visage et/ou raffermir la peau sans chirurgie ? Le laser est l’une des techniques médicales les plus prisées et efficaces en la matière. Néanmoins, lorsque vous envisagez de bénéficier d’un traitement au laser, il faut vous faire conseiller par un médecin afin de choisir le type de laser qui vous convient, c’est-à-dire celui qui répond le mieux à vos attentes esthétiques spécifiques, car il existe différents types de laser.

Les lasers ablatifs visent à aplanir et détruire les tissus épidermiques ciblés afin de générer de nouvelles cellules d’apparence plus fraîche. Quant aux lasers non ablatifs, ils utilisent la chaleur pour cibler les couches profondes de la peau, principalement pour éliminer l’hyperpigmentation et resserrer la peau.

Les deux types de laser stimulent la production naturelle d’élastine et de collagène de votre corps. En vieillissant, la production de ces protéines diminue, provoquant la perte d’élasticité, de fermeté et d’éclat de la peau.

Ainsi, les traitements cutanés au laser n’aident pas seulement à rafraîchir l’apparence de votre peau, ils peuvent également donner, à votre peau, la capacité à produire de nouvelles cellules pour conserver une apparence plus jeune.

Lasers ablatifs

Comme vous pouvez l’imaginer, ces lasers provoquent une brûlure sur la zone traitée. Les résultats peuvent être spectaculaires après un seul traitement, mais comme la technique fonctionne en créant une brûlure sur la peau, la récupération peut prendre jusqu’à deux semaines.

En plus d’effacer les taches de rousseur (et autres taches) et de lisser les ridules et les rides, les lasers ablatifs peuvent également aider à :

Lasers fractionnés ablatifs

Au lieu d’agir sur toute la surface de la zone de traitement, les lasers fractionnés ablatifs sont conçus de manière à ne cibler qu’une partie de la surface.

Le processus traite assez de surface pour faire une différence visible, mais comme une grande partie de la surface n’est pas touchée, le processus de guérison est plus rapide et vous avez moins de temps de récupération. En fait, les traitements stimulent la régénération cellulaire sur toute la zone traitée.

Cette approche plus douce produit des résultats moins spectaculaires, il faudra donc plusieurs séances pour satisfaire vos attentes.

Lasers non ablatifs

Ces lasers émettent la chaleur qui pénètre à une profondeur spécifique pour réparer les imperfections de la peau sans causer de dommages aux tissus environnants. Le processus est relativement doux, avec peu ou pas de temps de récupération.

Les gens ont recours à ce type de laser pour corriger les lésions cutanées moins graves telles que les rides et ridules, les cicatrices peu profondes, les taches noires, les premiers signes du vieillissement, etc.

Right Menu Icon
This site is registered on wpml.org as a development site.