Turbinoplastie, pour libérer les cornets nasaux et faciliter la respiration

jouvence-ref

In Blog Posted

En tant que principal contrôleur du flux d’air dans le nez, les cornets nasaux, en particulier les cornets inférieurs, jouent un rôle important dans la fonction respiratoire nasale normale.

La muqueuse du cornet est un tissu essentiel au bon fonctionnement respiratoire. Son rôle inclut l’humidification, la filtration et le réchauffement de l’air inspiré.

Le symptôme du nez congestionné

Bien que la muqueuse nasale des cornets gonfle naturellement et régulièrement durant le cycle nasal, des agents extérieurs tels que l’infection, les allergènes inhalés, les irritants en suspension dans l’air et l’hyperréactivité muqueuse peuvent exacerber l’enflure physiologique, nécessitant une intervention.

La partie osseuse ou muqueuse du cornet peut être hypertrophique. Par exemple, les patients présentant une rhinite allergique présentent généralement un gonflement de la muqueuse, tandis que les patients présentant une déviation septale grave peuvent présenter un élargissement unilatéral de la structure osseuse du cornet nasal.

Le fait de savoir quelle partie du cornet limite la circulation du débit d’air aide le chirurgien à déterminer les techniques chirurgicales à utiliser.

La turbinoplastie, parmi les solutions à envisager

Diverses techniques chirurgicales sont disponibles pour réduire la taille du cornet inférieur du nez. Cela inclut la turbinectomie, la turbinoplastie, l’électrocautérisation de la muqueuse, l’ablation par radiofréquence, la résection ou l’ablation assistée par laser et la cryochirurgie. Dans le cas de la déviation de la cloison nasale, une opération de septoplastie s’avère nécessaire.

La plupart des chirurgiens ont pour objectif de préserver le plus possible de muqueuse tout en éliminant, le plus possible, le volume du cornet inférieur.

C’est dans ce cadre que s’inscrit la chirurgie de turbinoplastie, son principe consiste à couper une partie de l’os turbinal, tout en veillant à garder la muqueuse du cornet inférieur intacte. A cet effet, la muqueuse est décollée de l’os qui compose le squelette du cornet nasal, et une mince lame osseuse en est ôtée. La muqueuse est de nouveau remise en place pour assurer sa fonction habituelle qui consiste principalement à réchauffer et humidifier l’air inhalé.

Cette technique évite de tomber dans le risque d’une exérèse exagérée, pouvant causer des difficultés respiratoires graves dont le « syndrome du nez vide ».

Votez notre page