Prothese hanche Tunisie : Pour retrouver une mobilité perdue

prothèse hanche en TunisieLa pose de prothèse de la hanche en Tunisie est une procédure sûre et efficace qui peut soulager la douleur, augmenter le mouvement et aider les patients souffrant de l’arthrite, une fracture ou d’autres conditions à reprendre des activités normales au quotidien.

Prix d’une Prothèse totale de la hanche en Tunisie

L’opération d’une prothèse totale de la hanche en Tunisie est estimée à environ 6000€. Ce prix intègre le séjour pour la durée de convalescence en Hôtel, les frais de la clinique et bien sur la chirurgie et les frais d’anesthésie. Ce tarif et souvent sujets à des changements. Demandez votre devis ici.

Obtenir un devis Gratuit

 

Déroulement d’installation d’une prothèse totale de hanche

La décision d’une chirurgie de remplacement total de la hanche est une décision coopérative prise par le patient, sa famille, le médecin généraliste et le chirurgien orthopédique. Cette prise de décision commence généralement par une évaluation initiale par le chirurgien orthopédique. Elle consiste en plusieurs composants :

  • Vérification des antécédents médicaux ; Le chirurgien orthopédiste recueille des informations sur l’état de santé général du patient et pose des questions sur l’étendue de la douleur à la hanche et comment cela affecte la capacité à réaliser les activités quotidiennes.
  • Examen physique ; Cela permettra d’évaluer la mobilité de la hanche, se force et son alignement.
  • Rayons X : Ces images aident à déterminer l’étendue des dommages ou des déformations de la hanche.
  • Tests supplémentaires ; Occasionnellement, d’autres tests, tels que l’imagerie par résonance magnétique (IRM), peuvent être nécessaires pour déterminer l’état de l’os et des tissus mous de la hanche.

Une fois que la décision de subir une chirurgie de pose prothèse de la hanche en Tunisie est prise, la procédure démarre avec l’admission à l’hôpital qui se fait le jour même de l’opération. Le patient est examiné par le médecin anesthésiste pour déterminer le type d’anesthésie adéquat. Le remplacement total de la hanche peut être réalisé sous anesthésie générale ou sous anesthésie rachidienne, épidurale ou régionale. Dans le second cas le patient est réveillé mais son corps est engourdi de la taille jusqu’aux orteils et ne ressent rien. Dans une arthroplastie totale de la hanche, l’os et le cartilage endommagés sont retirés et remplacés par des composants prothétiques.

De nombreux types de conceptions et de matériaux sont actuellement utilisés dans les prothèses totales de la hanche en Tunisie. Ils sont tous constitués de deux composants de base : le composant sphérique (en métal poli ou en céramique) et le composant femelle (une coupelle en plastique durable, en céramique ou en métal, qui peut avoir une coque métallique extérieure).

La tête du fémur endommagée est enlevée et remplacée par une tige métallique qui est placée dans le centre creux du fémur. La tige fémorale peut être soit cimentée, soit « ajustée » à l’os. Une boule de métal ou de céramique est placée sur la partie supérieure de la tige. Cette balle remplace la tête fémorale endommagée. La surface cartilagineuse de la cavité endommagée appelée acétabulum est retirée et remplacée par une douille métallique. Pour finir une entretoise en plastique, en céramique ou en métal est insérée entre la nouvelle bille et la douille pour permettre une surface de glisse douce du mécanisme.

Les composants de la prothèse totale de hanche peuvent être « ajustés » à l’os pour permettre à ce dernier de se développer sur la prothèse, ou ils peuvent être cimentés en place. La décision de presser ou de cimenter les composants est basée sur un certain nombre de facteurs, tels que la qualité et la solidité des os du patient. Une combinaison d’une tige cimentée et d’une douille non cimentée peut également être utilisée.

Prothese hanche TunisieSuites d’un implant total de la hanche

Après la chirurgie, le patient est transféré dans la salle de réveil où il y reste plusieurs heures pendant que l’équipe médicale surveille son rétablissement de l’anesthésie. Après son réveil, il est conduit dans sa chambre d’hôpital pour la durée de convalescence. La plupart des patients peuvent reprendre des activités légères de la vie quotidienne dans les 3 à 6 semaines suivant la chirurgie. Des exercices spécifiques plusieurs fois par jour pour restaurer le mouvement et renforcer la hanche sont prescrit. Les patients sont capables d’effectuer les exercices sans aide, mais l’aide d’un physiothérapeute ou d’un centre de thérapie les premières semaines après la chirurgie est conseillée.

Le succès de la chirurgie de prothèse de la hanche dépend dans une large mesure de la façon dont le patient suit les instructions du chirurgien orthopédique concernant les soins à domicile au cours des premières semaines après la chirurgie.

Risques d’une prothèse totale de la hanche

La prothèse totale de hanche est une chirurgie qui implique les risques de toute chirurgie comme les caillots sanguins ou encore les infections.

Les risques propres à l’opération de prothèse totale de hanche sont :

  • L’inégalité des deux jambes : Même si le chirurgien fait son possible pour conserver une longueur égale entre les deux jambes il arrive que la jambe avec implant donne l’impression d’être plus ou moins longue que l’autre.
  • Dislocation de la prothèse totale de la hanche : Cela se produit lorsque la bille se déloge de la douille. Les risques de dislocation sont faibles. Ils sont élevés durant la première période suivant la chirurgie alors que les tissus mous ne sont pas complètement guéris.
  • Décollement et usure de la prothèse : Au cours des années, la prothèse de la hanche peut s’user ou se desserrer. Ceci peut résulter d’un amincissement biologique de l’os appelé ostéolyse. Si le relâchement est douloureux, une deuxième intervention appelée révision peut être nécessaire.

Résultats d’une prothèse de la hanche

Les patients qui bénéficient d’une chirurgie de remplacement total de la hanche en Tunisie éprouvent souvent :

  • Une disparition de la douleur dans la hanche qui limitait leurs activités quotidiennes, comme marcher ou se pencher
  • Retrouver le repos, que ce soit le jour ou la nuit
  • Un assouplissement de la hanche nécessaire à la mobilité de la jambe